Ça avance. Tout avance.

Demandez à la vie, elle vous répondra.

J’expliquais dans mes deux derniers textes que je ne savais plus où j’en étais, que je ne savais plus ce qui faisait partie de moi et de mes plaisirs.

Je disais aussi que je ne savais même plus si l’écriture me plaisait tant que ça.

Et ben, voilà que j’ai eu ma réponse. D’abord, je suis maintenant sur Twitter (@madamerousseTM). Un homme m’a envoyé un courriel me couvrant de compliments quant à ma plume. J’en ai été flattée, je dois l’avouer.

Ensuite, j’ai commencé un traitement en ostéopathie il y a plusieurs semaines, histoire de me battre contre la dépression sans toujours attendre que les médicaments fassent tout le boulot. J’ai donné mes livres à l’ostéopathe qui les a offerts à ses neveu et nièce. Deux fois il a insisté sur le plaisir que les enfants ont eu à me lire. Il n’y a pas plus belle paye (même si c’est cliché). Aujourd’hui, il me demandait comment on savait qu’une histoire pour enfants est bonne, vu que les phrases sont très simples et le texte très court. C’est simple, on le sait pas sauf quand les enfants aiment ça! (Je vous rassure, ma réponse était plus élaborée… j’ai balbutié pendant le traitement, entre deux « tourne-toi par là » ou « inspire, expire », quelque chose à propos du rythme et des sonorités.)

Hier, je parlais édition avec l’amoureux de mon amie et je me suis surprise à éprouver une tonne de plaisir. Je savais de quoi je parlais et j’en parlais avec enthousiasme. Wow.

Aujourd’hui, en sortant de mon rendez-vous chez l’ostéopathe, j’ai marché. Marché longtemps. L’air était bon, tiède, doux. Un petit vent juste parfait pour remuer les bouclettes et juste assez de soleil pour qu’il soit évident que je suis rousse (certains en doutent encore…)

J’ai marché et je me suis rappelé à quel point j’aimais marcher. On m’a dit souvent récemment de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Je n’ai pas à faire table rase et recommencer à noter ce que j’aime. J’ai tout mon bagage avec moi, suffit d’y faire le ménage (j’entends mes parents me rappeler comme je ne suis pas particulièrement douée pour le ménage… trop dans le détail, découragée par la tâche!)

Je me suis arrêtée finalement au Camellia Sinensis. J’ai jasé avec plein de monde. J’ai essayé d’écrire et j’ai été déçue de ma production. Mon sourire était trop ancré dans ma face pour que je me décourage. J’ai décidé que l’écriture était un muscle un peu atrophié par mon récent manque d’exercice. Ça va revenir, bon.

J’ai tricoté. Une deuxième mitaine. Un contrat que j’ai eu. J’avance bien, je vais pouvoir les livrer avant l’été! Ouf!

Si je fais le bilan des dernières semaines, je me rends compte que j’avance. Pas mal, en plus. Il y a un an à pareille date, j’arrêtais tout et je dormais 16 heures par jour. Je suis revenue à un horaire plus régulier, je souris, j’envisage un avenir, j’ai des projets, je mange et je me fais même à manger, j’écris… et pas que du gris. Je revis. C’est tout un printemps, après deux ans d’hiver.

On m’a dit récemment que j’étais radieuse et pétillante. Je me retrouve. J’étais tellement trippante avant de tomber. Je le serai encore. Je le sais. Ça revient tranquillement. Et finalement, je ne suis pas mécontente de ce petit billet!

Advertisements

Une réflexion sur “Ça avance. Tout avance.

  1. Contente de lire ça. Ça me rappelle qu’un jour où je manquais de patience devant moi-même, ma thérapeute de l’époque m’avait dit: « Ça fait 35 ans que tu vis de cette façon. As-tu le droit de prendre le temps que ça prendra pour vivre autrement ? » Et une autre fois, elle m’avait dit: « Si c’était ton enfant qui souffrait comme tu souffres, est-ce que tu lui taperait sur la tête ou si tu lui donnerait tout l’amour nécessaire pour qu’il s’en sorte? » Bravo à toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s