Les visages de la santé mentale

La santé mentale. Voilà un sujet dont on voudrait être capable de parler et d’entendre parler, mais qu’on a bien du mal à regarder en face tant il nous met mal à l’aise. Que dit-on à un dépressif? Ça va aller? Va prendre une marche? Fais un effort, un tout petit pas? Écoute-toi? Comment réagit-on à une personne qui délire devant vous, convaincue que les ondes dont elle vous parle existent bel et bien? Quand faut-il confronter les craintes incessantes de l’anxieux? Avons-le tous pour une fois: on le sait foutrement pas quoi dire et quoi faire, c’est ça qui nous met mal à l’aise. Ça et la peur de savoir que ça pourrait bien nous tomber dessus aussi… on préfère pas le voir.

Lundi prochain a lieu un événement hors du commun où vous voulez être:

Dans le cadre de la semaine de la santé mentale, Stéphanie Deslauriers et Julie Philippon vous invitent à une soirée toute spéciale qui aura lieu dans un endroit mythique de Montréal, le Lion d’Or.

Cinq conférences vous seront offertes par Christine MichaudSophie LegaultJulie VinceletteDanielle Verville et Guylaine Guay, porte-parole de l’événement. Elles vous partageront généreusement leur vécu tant comme personne ayant eu une problématique de santé mentale que comme proche touché par cette réalité.

Une exposition photographique de Patrick Lemay mettant en scène 13 différents portraits de la santé mentale sera mise à l’encan silencieux.

Tous les profits de la soirée seront offerts à l’organisme Les Impatients, qui vient en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique via des ateliers de création. Plus de 450 personnes en profitent chaque semaine. Une animatrice des Les Impatients sera également sur place pour parler de son travail avec les participants.

Quand ? Le lundi, 5 mai 2014, à 19h
Où ? Cabaret Lion d’Or, 1676, rue Ontario Est, Montréal
Prix ? 25 $
Achat de billets en ligne : https://secure.lavitrine.com/consolidateur_secure/?showingID=260769&lang=0

Besoin d’autres arguments? Julie Vincelette La Presse +

Pour suivre les détails de l’événement, facebook est là!

Pour ma part, je vais mieux. Beaucoup mieux. J’avais écrit ce petit texte il y a deux mois. Je ne l’ai jamais publié. Je le relis et j’ai du mal à me rappeler l’état dans lequel j’étais quand je l’ai rédigé. À ce point, mieux!

Je suis fatiguée. Au mois de novembre, après le salon du livre de Montréal, j’ai eu une grosse crise qui m’a amenée chez mon médecin. Elle m’a référée en psychiatrie pour évaluation. Enfin! Le problème, c’est que le temps d’attente pour un psychiatre est très long. On m’a donné la cote la plus élevée d’urgence pour la liste d’attente: même si je ne suis pas suicidaire, dans mes crises dépressives, je perds espoir et je deviens non-fonctionnelle (je dors 16h par jours, je ne mange plus, je ne réponds plus au téléphone, je ne me donne même plus la peine d’annuler mes rendez-vous, je connais les craques de mon plafond par cœur.) Bref, on m’a attitré une infirmière clinicienne qui m’aide à mettre de l’ordre dans mon quotidien et qui me soutient d’ici à ce que je vois le psychiatre. C’est une joie, un soulagement, un petit bonheur. Oui oui!

C’est lundi prochain. Avez-vous acheté votre billet? Tout un événement en perspective et c’est pour une bonne cause. J’y serai, ma face et quelques membres de ma famille aussi. Ça me toucherait beaucoup de vous y voir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s