Animations scolaires et… d’été?

Hier, j’étais invitée à l’école du Petit-Chapiteau pour animer trois groupes de première année.

J’adore me promener dans les écoles pour faire des animations! Quel bonheur de recevoir des câlins gratuits, des «Oh! Vous êtes très belle, madame», des «Vous allez écrire une histoire d’arc-en-ciel en pensant à moi?», de vivre des fous rires, d’entendre de drôles de réponses, de voir toutes ces merveilleuses faces curieuses et illuminées.

Dans cette école, beaucoup d’enfants qui apprennent le français. J’ai donc lu des histoires qui devaient sonner aussi vagues que le blabla des parents dans Charlie Brown «wha wha wha wha wha!» Les enfants sont restés attentifs.

– De quel pays vous venez, madame?
– Je suis née ici, au Québec!
(points d’interrogation dans les visages)
– Et vos parents, madame?
– Du Québec aussi! Et vous?

Philippines, Sri Lanka, Haïti, Nigeria, Bangladesh, Pakistan, Thaïland, Mexique. Le monde entier!

On me pose des questions qu’on ne m’a jamais posées, très tournée vers le monde entier, justement: «Où écrivez-vous, madame?», «Êtes-vous déjà allée écrire dans une autre pays?», «Quel pays avez-vous visité? (Bon, d’accord, pour celle-ci, ça sonnait plutôt « Êtes-vous déjà allée dans mon pays? », mais c’est ce que ça voulait dire, non?)»

Les enseignants me disent à quel point les élèves ont aimé travailler les Trognons. «Ils les ont tous aimés! insiste une enseignante. On a fait plein d’activités avec les livres, pour travailler autre chose que les mots, et ils ont adoré!»

Entre autres activités, les élèves ont travailler «les mots de mathématiques» à partir de Léa enquête: «par-dessus, à côté de, près de, sous, derrière, devant, dans, liste une jeune demoiselle en comptant sur ses doigts.»

Avec Gabriel et les robots, ils ont dansé! Un jeune garçon me montre quelques mouvements de sa danse de robot. Très convaincant!

Pour Emma au parc, une fillette m’explique «on a fait une maquette avec des formes géométriques, mais elle n’est pas très réussie parce qu’il y a eu trop de sable et on a mis des plumes et on a voulu les enlever et ça les a cassées.» Je les ai rassurés, personne n’avait encore fait une maquette d’un de mes livres et j’étais très touchée par leur bricolage que je trouvais tout à fait réussi.

J’adore qu’on me raconte ce qu’on fait avec mes livres! C’est incroyable ce que les enseignants, parents et enfants peuvent être créatifs! N’hésitez pas à me communiquer vos histoires de lecture ou d’animations!

C’est le genre de journée dont on revient épuisée, mais tellement revigorée! Ça sert à ça, écrire. À ces moments-là. Et pas un seul rapport de vente ne me convaincra du succès de ces livres. Les témoignages des profs, des élèves, des parents, de leurs enfants que je rencontre et qui me disent à quel point ils aiment cette série me suffisent. Ça tombe bien parce que j’adore écrire ces livres!

****

C’était la dernière animation scolaire cette année. En septembre, reviendront ces journées folles où on doit penser à notre horaire pour l’année!

En attendant, je suis disponible pour donner des formations sur le plaisir de lire avec les enfants, mais aussi pour des animations dans des garderies ou même dans des fêtes d’enfants. Une auteure au lieu d’un clown?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s